Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Ducati 939 Supersport et SuperSport S

V2, 937 cm3, 113 ch à 9250 tr/mn, 96 N.m à 6500 tr/mn, 210 kilos avec les pleins

Bulle réglable, contrôle de traction, 3 modes de conduite

Ducati 939 SuperSport SOn peut aimer le sport et avoir envie de se servir de sa moto tous les jours ! A ces gourmands de virages et de sensations fortes, Ducati réinvente la Supersport, dans la lignée spirituelle de la série des SS (400, 600, 750, 900 et 1000), qui offraient un certain mix entre sportivité et convivialité, grâce notamment à une position de conduite moins radicale que sur les modèles les plus sportifs de la marque de Bologne.

Pour ce faire, Ducati a joué à un astucieux jeu de Meccano® : prendre une base technique de Monster, lui coller un look proche de la 959 Panigale, la rendre moins extrême en termes d'ergonomie et lui installer dedans le bloc 937 cm3 récemment apparu sur l'Hypermotard 939. Joli mix avec un châssis relativement léger et surtout hyper précis et un moteur raisonnablement puissant (113 chevaux au lieu de 114 dans l'Hypermotard) et surtout encore plus rond et disponible, grâce au couple maximum disponible dès 6500 tr/mn, au lieu de 7500 tr/mn dans l'Hypermotard.

L'air de famille avec les Panigale est incontournable : le carénage effilé et les feux à LEDs, avec leur signature de jour, rendent la confusion impossible avec une autre marque. Idem de profil avec le double échappement en position basse, déjà vu sur la 959 Panigale, normes Euro 4 oblige.

Ducati 939 SuperSport

L'électronique au rendez-vous

Que ferait-on aujourd'hui avec une moto qui ne serait pas bardée d'électronique ? Plus rien, sans doute ! C'est pour cela que la 939 SuperSport dispose de trois modes de conduite (Sport, Touring et Urban). Le Ducati Safety Pack est également livré d'origine, avec l'ABS Bosch 9MP (trois niveaux de réglage sont possibles) et le contrôle de traction sur 8 niveaux. L'éclairage possède une signature à LEDs identifiable de jour, tandis que le tableau de bord est évidemment digital. Une prise USB est disponible sous la selle, dans un compartiment étanche, pour pouvoir recharger un smartphone.

Une ligne de LED vient marquer la face avant

Ducati promet une ergonomie particulièrement étudiée pour apprécier de longues heures de route, avec une position de conduite relax pour le pilote comme pour le passager, avec en plus, une bulle réglable en 2 positions sur une amplitude de 50 mm. Toutefois, quand les virages arrivent, la prise d'angle possible est de 48°. De quoi user quelques belles paires de sliders.

La bulle est réglable en hauteur

Autre élément pour la tranquillité d'esprit : les révisions à ne faire que tous les 15 000 kilomètres (ou tous les 12 mois) et un jeu aux soupapes à ne vérifier que tous les 30 000 kilomètres.

Comme toujours, une version S et de nombreux accessoires

La SuperSport se double d'une version S, comme toujours, ou presque, chez Ducati. Ainsi, le modèle haut de gamme reçoit un full set de suspensions Öhlins, un shifter up & down ainsi qu'un capot de selle, ces deux éléments seront disponibles ultérieurement en option pour le modèle de base.

Ducati 939 SuperSport S rouge

De nombreuses options seront disponibles, individuellement ou via des packs (Sport, avec des éléments en carbone, des leviers articulés et des maîtres-cylindres taillés dans la masse, ou Touring, qui inclut des poignées chauffantes, une bulle plus large et une paire de valises latérales semi-rigides). Il est possible d'aller plus loin, avec un échappement Ducati Performance spécialement conçu par Akrapovic, un amortisseur de direction Öhlins, une bulle teintée, des selles plus basses ou hautes (de 20 mm dans chaque cas), des sacoches de selle et de réservoir, selle confort, poignées passager et bien d'autres choses encore.

Photos Ducati 939 SuperSport et S

Ducati 939 SuperSport S de profil

Le modèle standard arbore un carénage bicolore

Ducati 939 SuperSport de profil

La SuperSport hérite d'un double échappement latéral

Poignée de gaz de la SuperSport S

Le tableau de bord de la SuperSport 939

Réservoir de la SuperSport S

Selle de la SuperSport S

On retrouve également un shifter up and down sur la S

Caractéristiques techniques Ducati SuperSport (S)

  • Moteur : V2, refroidissement liquide, distribution desmodromique, 8 soupapes
  • Cylindrée : 937 cm3 (94 x 67.5 mm)
  • Puissance : 113 ch à 9.250 tours/minute
  • Couple : 96.7 N.m à 6.500 tours/minute
  • Taux de compression : 12,6:1
  • Alimentation : injection électronique Continental, conduits Mikuni de 53 mm, accélérateur by-wire
  • Embrayage : multidisque anti-dribble en bain d’huile à commande mécanique
  • Boite de vitesse : à 6 rapports
  • Transmission finale : par chaîne
  • Cadre : treillis tubulaire en acier
  • Suspension avant : fourche inversée Marzocchi, diamètre 43 mm, entièrement réglable (Öhlins, 48 mm)
  • Suspension arrière : amortisseur Sachs entièrement réglable (Öhlins)
  • Chasse : 91 mm
  • Angle de chasse : 24°
  • Empattement : 1.478 mm
  • Frein avant : double disque, Ø 320 mm, étriers Brembo radiaux M4-32 à 4 pistons
  • Frein arrière : monodisque, Ø 245 mm, étrier deux piston
  • Roues : jantes 17" en aluminium coulé
  • Pneu avant : 120/70 ZR17 / Pirelli Diablo Rosso III
  • Pneu arrière : 180/55 ZR17 / Pirelli Diablo Rosso III
  • Longueur : nc mm
  • Largeur : nc mm
  • Hauteur de selle : 810 mm
  • Poids plein fait : 210 kg
  • Réservoir : 16 litres

Disponibilités / Prix

  • Coloris SuperSport : biton rouge / gris, cadre rouge, jantes noir mat ;
  • Coloris SuperSport S : rouge, cadre rouge, jantes noir mat ; blanc nacré, cadre rouge, jantes rouges
  • SuperSport : 13.190 euros
  • SuperSport S : 14.690 euros (+ 200 € en blanc)
  • Disponibilité : mars 2017

Plus d'infos sur Ducati

Commentaires

waboo

Super idée !

Le retour des Sport-tourisme ?

Excellent !

04-10-2016 19:07 
jamo

putain,ça donne envie!

04-10-2016 20:39 
fift

Juste une précision : ce n'est pas une base de Panigale, mais une base de Monster (avec un carénage inspiré des Panigale). Cf le cadre et la position de l'amortisseur par exemple.
C'est la même recette que Honda avec sa CBR-F sur base de Hornet, ou Kawasaki avec sa Z 1000SX sur base de … je vous laisse deviner ange.

04-10-2016 21:17 
olivierzx

Ducati a réinventé le VFR 800 en moins fiable et en plus cher ...

05-10-2016 17:48 
waboo

>Fift
la CBR650-F est sur base de CB650F (pas Hornet)

>Olivierzx
Fiabilité, à voir, mais pour perfs, chassis et sensations... l'italienne n'a rien à craindre.

05-10-2016 18:28 
fift

Citation
olivierzx
Ducati a réinventé le VFR 800 en moins fiable et en plus cher ...


En plus sportif … et avec un vrai moteur (accessoirement …).
Quant au plus cher, quand on tape le 13 000¤, on n'est pas à 500¤ près.

waboo> Ah bon ? J'avais cru lire que le CBR650-F (au moins la première version) était sur base de Hornet. Ce qui ne change pas grand chose : c'est toujours une GT-Sport sur base de roadster.

05-10-2016 19:07 
c@ssoulet

Pour l'instant, niveau design c'est la course au cul le plus court. Ça fait racingue. On ne peut plus rien foutre sous les selles, si on vire la bavette moche on se fait tartiner le dos de m***, c'est une torture pour les SDS. Bref, vivement que ça leur passe.

05-10-2016 19:07 
waboo

>Fift
oui, je parle de la nouvelle CBR650F (que je teste actuellement...)

05-10-2016 19:20 
xav

Bonjour

Je suis Ducatiste depuis 1993 , l'année ou le Mostro est sorti , cette moto m'a tellement plus que j'ai rongé mon frein pendant 10 ans avant de pouvoir m'en offrir une .

Et bien la nouvelle SS me fait exactement l'effet inverse .

Quand j'ai lu qu'il y avait la possibilité qu'une SS réaparaisse au catalogue que j'ai commensé à preparer ma femme à revendre le Monster 1200 que j'ai accheté il y a quelques moi .

Mais là !!!! NON !!!!

Pour la petite histoire j'ai eu 6 Ducati depuis 1993 .

Ma premiere impression : Japonisation , mélange entre une ER5 et un VFR et en cherchant un peu j'en trouverais surement d'autres .

Bon voilà , je m'arrete là.

Bonne route à toutes et tous .

06-10-2016 14:23 
fift

Citation
xav
Ma premiere impression : Japonisation , mélange entre une ER5 et un VFR et en cherchant un peu j'en trouverais surement d'autres .

.

Pour l'ER5, faut chercher loin quand même. A part deux roues et un guidon, je ne vois pas le rapport.
Pour la VFR, bah, faut faire le reproche à la Panigale alors.

Quant à la japonisation (point avec lequel je suis d'accord), je ne vois pas en quoi c'est plus marqué sur cette SS que sur, au hasard, un Monster 1200 … pipeau.

Elle est juste dans la lignée des Ducati actuelles.

06-10-2016 14:50 
dante

ça arracherait le cul des constructeurs de faire des motos avec une selle passages utilisables ... sur une sportive extrême de la mort qui tue je veux bien mais là franchement ...

06-10-2016 15:23 
fift

Dante, la première fois j'ai eu la même impression que toi, mais en y regardant à nouveau, à vue de nez la selle semble tout à fait correcte, et largement meilleure que sur bon nombre de roadster mid-size.
Notamment, le différentiel de hauteur avec la selle pilote est plutôt raisonnable, la selle elle-même se trouve juste à hauteur du réservoir ce qui augure d'une position pas trop penchée en avant. Ce qui choque le plus, c'est qu'il n'y a rien derrière - mais a priori, ça ne grève pas le confort.

06-10-2016 15:50 
Godzilla

Ok, c' est esthétiquement travaillé, y' a de l' électronique sophistiquée dedans, elle tient certainement super bien le pavé, elle envoie sûrement du bois...

Mais les gens achètent des motos pour rouler, et de temps en temps ça roule sous la pluie (si, si), et donc je ne vois là-dessus que du garde-boue esthético-symbolique.

Pour rouler là-dessus, faut sacrifier petits détails confort et praticité, comme l'oblige la VFR depuis quelques années, remarquez.

07-10-2016 09:32 
THE DUDE

Bizarres...en détail chaque partie est belle et bien designée (les feux, les commandes,le pot, la selle,...), mais l'ensemble pas du tout ! questiontriste

Genre les flancs qui forment une espèce de demi-sabot avec le bas carré c'est juste pas possible: gerbegerbe

ducati-supersport-939-s-rouge.jpg


Sinon coté matos/plaisir de conduire (voir en piste) pour sûr: elles doivent être supers ! super

07-10-2016 13:29 
waboo

L'esthétique d'une moto, ça se juge face à sois, pas sur des photos. Très différent en vrai. Ceci est valable pour nombre de modèles décriés sur papier.

Bon, ok, y'en a qui n'y gagnent pas grand chose.

07-10-2016 18:08 
dante

Fift: ben quand même elle a l'air tellement courte que sur la photo, j'arrive même pas à la distinguer vraiment. Quant au fait qu'elle soit "mieux" que sur certains roadsters, j'ai le même grief contre sur pas mal de bécanes dans cette gamme aussi, ces arrières ridicules, ces selles riquiquis, cette absence de protection contre la flotte et j'en passe ...

09-10-2016 22:02 
getback

Citation
fift
Quant à la japonisation (point avec lequel je suis d'accord), je ne vois pas en quoi c'est plus marqué sur cette SS que sur, au hasard, un Monster 1200 … pipeau.

Elle est juste dans la lignée des Ducati actuelles.

Je peux te garantir que la 848 n'a rien de japonais...
A part l'embrayage qui n'est plus à sec je vois pas...

Ca cogne en bas, t'es cassé en deux au bout d'une heure, la boite est pas tip top, c'est rigide comme un coup de trique, t'as aucune envie de la sortir quand il pleut... t'as l'impression d'avoir survécu à l'Armageddon après une demi heure dans les gros bouchons.

Et le pire, c'est que t'es content.

Sinon le principe de la supersport est une bonne (ancienne idée): faire une sportive raisonnable.
Par contre je la trouve loupée au niveau design ... c'est con pour une Ducati.

10-10-2016 11:29 
dante

Ouais je suis plutôt d'accord aussi sur le design en général, je sais pas pourquoi moi mais je la trouve bof aussi.

Je pense que c'est d'avoir voulu absolument rappeler le design de la panigale (où d'avoir été fainéant), ce qui marche sur une hypersport fonctionne pas bien sur une sportive plus routière, y a un souci de proportions, d'équilibre générale, on se dit "elle est pas assez ramassée" pour une hyper sport ou "pas assez charpentée" pour une sport tourisme.

10-10-2016 13:34 
fift

Pour l'esthétique, je suis assez d'accord avec vous deux ceci dit : je trouve qu'elle manque de cohérence notamment à cause de la découpe dans le carénage, dont on a l'impression qu'elle n'est là que pour montrer le reliquat de cadre treillis.

A voir en vrai quand même.

Getback> ma remarque sur la japonisation était surtout d'ordre esthétique et un peu ironique, vu qu'elle était proférée par un possesseur de Monster 1200 qui n'est quand même pas le plus "ducati" des Monster (esthétiquement parlant).

10-10-2016 15:22 
getback

bisous

10-10-2016 15:26 
cressi1grg

Déception sur la nouvelle supersport :(
Grand amateur de Ducati SS et type ST2-3 ect ect (j'ai possédé la totalité de la gamme), je ne comprends pas la politique de Ducati.
La plaisir de la supersport etait le compromis. Le plaisir de pouvoir emmener un passager et lui faire découvrir une Ducati pilotée par un ducatiste pour ensuite se faire plaisir au guidon d'une 916 (panigale) ou st2 (plus rien) sur les vacances en duo. Ici on a complètement oublié le principe et tourné la ss vers l’égoïsme.
J'en ai discuté chez Ducati et le châssis serait étudié en ce sens... pour l'instant je vois mieux ma compagne derrière une monstro actuelle...

07-12-2016 21:06 
fift

Bonjour à tous,

Je viens de voir cette nouvelle Supersport en vrai lors de la soirée de présentation.
Je confirme que la place passager est une vraie place, que la position de conduite est légèrement penchée vers l'avant (mais bien moins que sur les anciennes SS), un peu comme sur une VFR Vtec.
Esthétiquement, je dois bien avouer devoir revoir mon opinion : sans avoir un vrai coup de coeur esthétique, elle est cependant nettement plus belle qu'en photo et finalement assez désirable.

24-01-2017 22:36 
fift

Au fait, pour ceux qui avaient des doutes quant à la selle passager, elle parait tout à fait acceptable :

31756886093_1165d2cda3_c.jpg


Les poignées passager sont dissimulées sous les côtés de la selle, ça parait pas mal fichu.

28-01-2017 14:33 
dante

On est un peu dans le royaume des aveugles pour le borgne je trouve, oui certes ce n'est pas une selle d'hypersport ridicule, pour autant je trouve pas cette place passager impressionnante non plus sur une routière sportive mais bon ...

28-01-2017 19:57 
L'iguane

La Monster de 93 sortirait maintenant, elle serait classée Roadster-GT...

28-01-2017 20:12 
dante

Oui c'est exactement ça, et la plupart des hyper sportives de l'époque serait en sport tourisme ...

29-01-2017 11:51 
fift

L'Iguane, faut pas déconner, la Monster a toujours eu une selle arrière minimaliste qui en plus avait le mauvais goût d'être penchée vers l'arrière.
Dante, en revanche, oui, je suis bien d'accord pour les hypersports des années 90, elles ressemblent aujourd'hui plus à des sport-GT type ZZR qu'à des hypersports.

Pour en revenir à la selle de la Supersport 939, elle est bien plus confortable que celle d'une SSIe (pas bien compliqué ceci dit), et semble être un intermédiaire entre celle d'une VTR Firestorm et un VFR Vtec. Autrement dit, dans la droite ligne des sportives routières.

29-01-2017 19:26 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous

Bandai Bandai Bandai