Menu
Fil RSS Facebook Twitter Instagram Pinterest Youtube Voyage

Est-il temps d'arrêter la moto ?

En quatre kilomètres, j'ai manqué d'être blessé ou tué par un impatient et un pressé. De toutes les raisons qu'il y a d'arrêter la moto, la peur est sans doute la plus forte.

Est-il temps d'arrêter la moto ? (c) photo : Gage Skidmore from Peoria, AZ, U
Est-il temps d'arrêter la moto ? (c) photo : Gage Skidmore from Peoria, AZ, U

Quand je cherche l'inspiration pour une Kronik, je prends parfois la moto et je vais faire un tour. Cela m'aide à trouver des idées. Ce soir, je ne suis pas sûr d'apprécier le produit de mes réflexions.

La D971 permet de quitter Dijon par le nord-ouest. A la sortie de la ville, la route fait un léger gauche puis descend avant un droite en montée. De mon côté, il est possible de doubler : la visibilité est bonne et la pente est favorable. En face, en revanche, ils ont une ligne blanche : le flanc de colline bouche la vue.

Je sors du gauche. Personne derrière. Deux voitures devant moi. Ou plutôt une voiture que suit une camionnette blanche. Cette dernière décide de doubler. Malgré la bande blanche. Et malgré que je viens en face.

Il ne peut pas ne pas m'avoir vu : le soir tombe, Lapin-Lap1 a un très bon éclairage, je suis haut sur la route. Il s'est écoulé peut-être deux secondes entre le moment où je suis entré dans son champ de vision et celui où il déboîte.

A l'école, je détestais les brutes ; elles me le rendaient bien. Sur la route, je retrouve les mêmes. Ceux qui forcent le passage, passent à l’esbroufe, klaxonnent, menacent et crient. Je ne sais pas de quoi ils ont si peur.

Il m'a vu. Il m'a forcément vu. Il pourrait freiner : sa manœuvre n'est pas irréversible.

Je réfléchis vite. On réfléchit vite dans ces cas-là. Trois options. Quatre. Rester en ligne. Me pousser vers la droite. Au contraire : me décaler sur la ligne médiane. Lui jeter ma bécane à la gueule façon kamikaze.

Il me fait un appel de phare prolongé, qui veut clairement dire : casse-toi. J'entends la voiture qu'il dépasse le klaxonner.

Bah.

Je donne un coup de guidon vers la droite. Il se range à peine pour me croiser. Il me montre le poing.

Je n'ai pas peur. Je ne suis pas en colère. Je trouve ça juste étrange comme comportement. Dans 300 mètres, il y a un triple feu ; tous ceux qui s'énervent à doubler entre Darois et Talent s'y retrouvent bloqués.

Bah.

Je continue. En haut de la pente, je rentre dans la forêt. Je me cale à 90 compteur, au milieu de ma voie. Un virage. Il y a une voiture loin derrière dans mes rétros. Deux virages. Il se rapproche : tiens, un autre pressé. Troisième virage, il est à mon cul.

Ici, dépasser est assez dangereux. Le long virage à gauche est sans visibilité à cause des arbres. Juste après, il y a une longue ligne droite de 400 mètres où il est possible de doubler si personne ne vient d'en face. Mais il faut croire que le deuxième pressé de la soirée ne peut pas patienter 300 mètres. Il me double en klaxonnant, largement sur la voie de gauche. Heureusement, il n'y a personne dans l'autre sens.

Il klaxonne toujours. Je le vois faire de grands signes du bras. Et puis il freine. C'était prévisible, donc j'avais déjà pris les freins. Je m'écarte vers la droite. Il fait bouger sa voiture de gauche à droite, klaxon bloqué. Il a ouvert sa vitre et fait encore de grands gestes menaçants. Son passager sort la tête par la fenêtre ouverte et me crie quelque chose que je ne comprends pas.

En ville, je l'aurais planté là : freinage, demi-tour et zou ! Face aux brutes, le salut est dans la fuite, surtout quand on pèse 65 kilos et qu'on a pour se défendre 6 mois de judo en fin de CE2. Mais là, je suis coincé : Lapin-Lap1 ne va pas assez vite pour semer une 407.

Au bout d'une vingtaine de secondes, il finit par accélérer et s'éloigne. Il s'agite toujours et crie encore des trucs par la fenêtre. Je pensais le voir écraser l'accélérateur de rage, mais la distance augmente à peine alors que je suis revenu à 90 compteur.

Je me demande ce qui a bien pu l'énerver de la sorte. Que j'ai l'outrecuidance de ne pas me jeter dans le bas-côté pour le laisser passer ? Que je lui ai fait perdre huit secondes dans sa probable vie de pousse-mégot ? Qu'il s'est soudain aperçu que sa mère a toujours préféré son petit frère, dynamitant sa virilité ?

Je ne suis pas plus en colère ou apeuré que ça : ces deux mésaventures me laissent surtout une impression étrange.

D'abord il y a le ridicule des circonstances : si ces deux gars étaient pressés, ils ne rouleraient pas en voiture. Le premier a probablement fini le nez dans un feu rouge et le deuxième avait juste à attendre la ligne droite suivante pour me doubler.

Ensuite, je suis surpris par mon absence de réaction agressive. Il y a quelques années, j'aurais probablement fait demi-tour et rattrapé mon premier impatient pour lui gueuler dessus -quoi que cela puisse changer. Il faut croire que je vieillis. Ce soir, je suis perplexe quant à la signification du double message que je viens de recevoir.

Est-ce pour me répéter qu'à moto, il faut toujours rouler plus vite que les voitures, quoi qu'en dise le Code de la route ?

Est-ce un rappel que la vie est toujours beaucoup plus courte qu'on ne le croit ?

Est-ce une manière de me dire qu'au lieu de faire des tours de bécanes, je ferais mieux de me chercher une entreprise pour mon alternance l'année prochaine* ?

Est-ce un signal pour m'indiquer qu'il est temps de laisser tomber la bécane ?

Comme le chante Alanis Morissette, la vie a une manière surprenante de nous venir en aide.

* si tu as besoin d'un KPOK comme chargé de communication pour ton entreprise dijonnaise, clique sur le bouton "messages privés"

Plus d'infos sur les chroniques

Attention Kronik ! 100% mauvaise foi ! Ceci n'est pas un article ni une brève (voir historique si nécessaire). L'abus de kronik peut être dangereux pour la santé de certains. Ne pas abuser.

Commentaires

XM

pas de décision hâtive. souvent ce genre de cumul de situations se produit lors des périodes de pleine lune ou d'agitation sociale pour des raisons diverses et variées. comme toi il ne m'arrive (presque) plus de latter des caisses à but pédagogique, même si ça démange fortement parfois. le temps est le meilleur antidépresseur pour retrouver la banane à moto, et renoncer à rouler c'est mettre une des parties les plus sympas de sa vie au placard. sauf si la peur devient omniprésente et plus forte que le plaisir...

14-05-2019 07:31 
froggyfr99

Faut dire que tu provoque salement avec ton engin de la mort. J'en serais presque à dire que tu le mérite ... presque.

Plus sérieusement: Plusieures fois par semaine j'ai droit au refus de priorité dans le même rond-point. Toujours le même scénario. Le gars arrive pleine balle et surtout ne te regarde pas. S'il ne te voit pas, tu n'existe pas. Je vais quand même finir par rendre visite à la PAF pour leur causer. Je me suis déjà mangé une caisse au même endroit, dans les même circonstances il y a quelques années et rien n'a changé (sauf moi).

14-05-2019 07:46 
CLEW

Froggy, je suis en désaccord avec toi c'est plutôt son français qui provoque (Malgré la bande blanche. Et malgré que je viens en face)

Des comportements comme celui-là il y en a tous les jours et pas uniquement vis-à-vis des motos. Le meilleur c'est quand même le mec pressé qui te dépasse puis prends le temps de te faire ch.ier en ralentissant respect

14-05-2019 09:16 
nanou17

ça devient de pire en pire sur la route , je comprends pas ce manque de civisme (intelligence? ), j'en parlé hier a mon prof d'aïkido (6eme dan ) , si je dois me foutre sur la gueule avec tout les chauffards , va me falloir 4 heures pour faire cent km , donc on laisse les cons dans leur misère intellectuel , fin de citation , ou alors faut rouler en bande , bonne semaine a tout le monde

14-05-2019 09:22 
Dwitch

C'est marrant les coïncidences. Hier soir à la tv, ils ont repassé le film "Délivrance". Devant certains comportements, à part la dégénérescence, y'a parfois pas d'autre explication hélas ... J'ai les mêmes dans ma campagne, et sur la route on joue aussi très souvent à "Cache-cache j'sauve ma peau". C'est triste et ca fait réfléchir c'est clair, surtout que la contagion semble grandissante. Seul truc que j'ai noté, c'est le pif qui s'aiguise avec le temps pour les sentir venir et les éviter. Du coup, j'suis devenu super bon en géographie archi locale, chemins de traverses et autres itinéraires bis ! Pour vivre heureux, vivons cachés, alors les cons je les fuis.

14-05-2019 09:40 
A-Lain

A mon avis tu es fichu, début de la fin de l'obsolescence programmé.
J'ai eu les même reflexes il y a 2 ans. Une femme m'a coincé, et au lieu de la suivre et lui envoyer mon casque dans les vitres j'en ais rigolé et je me suis dit que j'étais devenu trop vieux pour cela.

Quoique on en dise, il y en a de moins en moins des comme cela, alors forcément quand tu tombes dessus, cela déconcentre.

14-05-2019 09:48 
southeagle

J'ai un an de permis mais cette histoire me parle.
Un gus en Béhème double v blanche arrêté à l'arrache sur une voie d'insertion, je le dépasse gentiment par la droite car il était stoppé sur gauche bien sur.
Je mais un coup d’accélérateur à son niveau pour signifier ma présence, et je passe.
Deux cents mètres plus loin, un feu rouge, je m'arrête.
5 secondes s'écoules, et là je vois arriver comme une bombe l'intello précédemment rencontré, genre 90/100 à l'heure, il pile à moins d'un mètre de mon cul, à ce moment le feu passe vert, je met un coup de gaz et arsouille sur 500 mètres.
Content de l'avoir lourdé, je ralenti, et d'un coup je le vois dans le retro, (ça bastonne une Béhème double v), plus rapide encore que précédemment,une seconde après il est tout juste quelques mètres derrières moi.
Je me chie dessus que ma vieille tante aurait pas fait autant d'huile quand on lui a dis la fin de Dallas à l'époque, d'un seul coup, il pile et fais un demi tour.
J'ai rien compris, et je comprends toujours pas.
Il voulait me faire peur, c'est réussi, il voulait faire le kéké,réussi. J'ai jamais pigé cette façon d'être, il voulait avoir l'air d'un con, c'est gagné.
Ont devrait ajouter des séances de Yoga,lors de l'examen du permis.

14-05-2019 10:33 
BIG83

Salut

Citation
il faut toujours rouler plus vite que les voitures

Pour retrouver d'autres cons plus rapidement ?
V

14-05-2019 12:00 
Lenny

J'ai (très) rapidement appris à autant faire gaffe à la place des autres que faire gaffe à ma route. Je m'explique, j'analyse ce que le connard de caisseux/troiroue/scoot/vélo peut physiquement faire sur la route afin de l'anticiper avant même que le dit connard n'ai juste l'idée imbécile et saugrenue d'effectuer son gest dangeureux. S'il peut physiquement tourner à gauche sans clignotant depuis la voie de doite je l'anticipe; s'il peut d'un coup traverser la voie sur le passage piéton ou griller un feu rouge pour les cyclistes, je l'anticipe; s'il peut refuser la priorité au rond point tout en regardant son smartphone, je l'anticipe. Je ne compte plus les fois où ce que j'avais anticipé c'est avéré exact, ça m'a sauvé plus d'une fois.

14-05-2019 12:26 
Rampant59

Bonjour

Exactement l'inverse pour moi... Un motard pressé m'engueule en me doublant (j'étais à l'arrêt dans un bouchon, en agglo route étroite, impossible de bouger pour le laisser passer comme je peux le faire habituellement ..il a failli accrocher mon rétro en franchissant la bande blanche ) je klaxonne légèrement il me pile à la gueule et n'arrête pas d'avancer puis freiner à nouveau pour m'emm***der en levant bien haut son poing... Puis content de lui il part en trombe en doublant une autre moto qui attendait dans la file (harley) sans s'énerver...

Comme quoi...
Certains motards pensent être véhicules prioritaires (ils ont des 2tons ou des gyros ? ( c'est nouveau !!!)

14-05-2019 13:02 
jack54

Pfff encore un tempête dans un verre d'eau, bienvenue dans la vie, le monde réel. C'est comme ça depuis toujours, si je devais rédiger un pavé à chaque fois qu'une bagnole a failli me foutre ne l'air je serais lauréat du Goncourt.
Ceci dit je n'ai jamais suscité l'animosité d'automobilistes ni aucun des motards que je connais. Une petite remise en question s'impose-t-elle??

14-05-2019 14:46 
tom4

"marrant", je me posais la question récemment.
ça va faire pile 2 mois demain que j'ai une nouvelle moto dans le garage.
je ne l'ai pas encore démarrée...

tom4

14-05-2019 15:04 
Berny

Citation
BIG83
Salut
Citation
il faut toujours rouler plus vite que les voitures

Pour retrouver d'autres cons plus rapidement ?
V

Dans la limite du raisonnable bien sur, c'est ce qu'on nous conseillait à la circu.
Certes, c’était il y a 35 ans.

14-05-2019 15:17 
Legwen 7O1

La moto c’est fait pour aller « vite » celui qui galère avec sa gauche et sa droite ne devrait pas se porter candidat à la sélection naturelle sur la route.
Après on ne parle pas de moto prioritaire mais ça me paraît logique de s’extirper proprement et poliment de la circulation du fait de lenvergure des motos.
Je vois plein de motos qui ne mettent pas de cligno et s’étonne quon ne les laisse pas passer (hihi).

Après chaque tour en moto (tous les jours) je me remet toujours en question et analyse le trajet une fois fini.

Très vite et en premier lieu je me dis que je roule vite (rien est acquis) puis je me dis que ça me permet dechapper à des situations cocasses.

Il faudrai prendre l’habitude de faire le point sur soi et se metre en perspective pour apprécier son évolution dans son quotidien. Cest la minute reflexion ^^

14-05-2019 16:17 
BIG83

Salut
>Berny
Ca se discute.
Pourquoi j'ai fait cette remarque ?
Tout simplement car il m'est arrivé à plusieurs reprises d'arrêter des personnes pour la vitesse, me donner l'argument suivant :
Il y avait un gus dangereux devant moi, j'ai voulu le doubler au plus vite pour m'en éloigner...
Perso, moi ma façon de faire, c'est freiner et laisser filer le gus pour qu'il se plante seul... Pas le rejoindre...

Après, moi je veux bien qu'on roule plus vite que les autres pour s'en éloigner...
Mais bon, en matière de circulation, on trouve toujours quelque chose devant nous qui ne nous convient pas...
...et si ça vient de derrière, je me range...dans la mesure du possible

Aller vite pour éviter les dangers c'est un peu dans le style, je fais du bruit pour ma sécurité.... C'est une justification qui m'a toujours laissé dubitatif.

V

14-05-2019 16:53 
Manu5108

Mais ne serai ce pas cela être un "vrai motard"?

Jouir du vent dans le casque nécessiterai de passer outre le comportement criminel de certains usager?


14-05-2019 16:57 
Lenny

De ma faible expérience, la vitesse supérieure, je dirais même plutôt la capacité d'accéleration supérieure, ça sert surtout pour pour se dégager d'un suceur de roue, ou d'un vénère qui veut vous foutre au tas sans raison apparente (c'est arrivé près de chez moi il y a 2/3 mois, véridique). Un delta de vitesse élevé lors d'un dépassement, diminue d'autant la possibilité d'éviter un mec qui déboite sans prévenir ni regarder ses rétros, ce même delta de vitesse diminue la distance qui vous sépare du mec devant vous, augmente la distance de freinage d'urgence quand un irresponsable vous grille soudainement la priorité à l'intersection (avec faible visibilité évidement) alors qu'on allume un peu en rase campagne. Je suis partisan de la vitesse correspondant à la situation, parfois on peut aller au dessus de la limite officielle sans se mettre en danger ni les autres, parfois il faut même aller bien moins vite que ce qui est autorisé, question de ressenti hélas.

14-05-2019 17:41 
sebgs

Je trouve que ces dernières années,on roule de plus en plus doucement (répression oblige) mais je vois de plus en plus de comportement que je qualifie de meurtrier. Le nombre d'abruti qui doublent alors qu'il y a du monde en face s'accroit de façon inquiétante. Je tremble toujours quand je suis en famille dans mon beau scenic gris dci (la classe! ;) ) de croiser un mec comme ça.
Je ne parle même pas de la voie du milieu et de l’absence de cligno, c'est devenu classique et faut apprendre à deviner où les gens veulent aller.
Sans être chavin, je trouve que le comportement des motards s'est amélioré par contre, ça roule plus lentement (toujours un peu trop vite quand même) et avec plus de respect qu'avant. Fini les bandes de moto qui te déboitaient à 200+++ pour monter au bol d'or ou au mans. Une autre époque...

14-05-2019 20:24 
Sam

C'est quoi ça ?
Mad Max ?

15-05-2019 02:39 
Godzilla

Citation
BIG83
Salut
>Berny
Ca se discute.
Pourquoi j'ai fait cette remarque ?
Tout simplement car il m'est arrivé à plusieurs reprises d'arrêter des personnes pour la vitesse, me donner l'argument suivant :
Il y avait un gus dangereux devant moi, j'ai voulu le doubler au plus vite pour m'en éloigner...
Perso, moi ma façon de faire, c'est freiner et laisser filer le gus pour qu'il se plante seul... Pas le rejoindre...

Après, moi je veux bien qu'on roule plus vite que les autres pour s'en éloigner...
Mais bon, en matière de circulation, on trouve toujours quelque chose devant nous qui ne nous convient pas...
...et si ça vient de derrière, je me range...dans la mesure du possible

Aller vite pour éviter les dangers c'est un peu dans le style, je fais du bruit pour ma sécurité.... C'est une justification qui m'a toujours laissé dubitatif.

V



Un abruti reste un abruti.

Deux poils de bon sens, comme la plupart des gens et ce que dit Berny s'applique quasiment tout le temps.
C'est ce qu'on m'a appris au permis à moi aussi dans les années 90.

Ca sert juste à s'extraire du flot des voitures, ce que la plupart d'entre nous font tous les jours., pas de vouloir doubler tout ce qui se présente loin devant.

Par contre, depuis quelques années, je constate un comportement différent de mes congénères motards : Rouler bien gentiment à la même allure que les voitures.
Chacun fait comme on le lui a appris, mais je trouve ça un poil moins "secure".

15-05-2019 17:39 
damthemad

on est malheureusement nombreux à avoir subi ce genre de choses, moi personnellement ça ne me donne pas envie d'arrêter la moto mais plutôt de me balader avec un flingue. heureusement que les armes ne sont pas en vente libre en France clin d'oeil

16-05-2019 11:43 
ber83

un petit coup de bombe lacrymo ca les calme en général (si il n'y a pas de petit môme dans la voiture bien-sur)

16-05-2019 20:05 
fift

T'as raison.
Moi, histoire d'être sûr qu'ils ont bien compris, je donne en plus un grand coup sur le rétro, et je pète un phare ou deux.

16-05-2019 21:24 
Dblz

La route c'est la jungle. Et j'ai pas l'impression que ça aille en s'améliorant. Mais c'est pas grave, car les radars automatiques veillent et tout ce qui compte c'est les excès de vitesse.

Statistiquement plus ta voiture est grosse et moins on te fait chier. Plus ta moto est grosse et moins on te fait chier. C'est de la psychologie.
Moi je vais rajouter des gros pare cylindres custom en chrome bientot, ça sera toujours ça de pris question volume englobant.





17-05-2019 10:00 
fift

Citation
Dblz
La route c'est la jungle. Et j'ai pas l'impression que ça aille en s'améliorant.

Si au contraire : dans les années 80/90, c'était bien pire. Mais il y avait aussi beaucoup moins de circulation.

17-05-2019 10:27 
BIG83

Salut

Citation
Mais il y avait aussi beaucoup moins de circulation

... et beaucoup plus d'accidents, et de morts triste
V

17-05-2019 10:49 
dante

En moto, le fait de "rouler plus vite pour s'éloigner", dans une circulation chargée ça m'est déjà arrivé, la voiture est facilement bloquée par la circulation derrière et c'est facile de prendre la tangente ... sur route "normale" et/ou "en voiture c'est plus compliqué (même s'il m'est déjà arrivé par le passé au moins une fois sur autoroute de me débarrasser d'un excité en "fuyant" à plus ou moins 240 250 pendant un paquet de km (autre époque, autre véhicule).

17-05-2019 15:23 
ganymède

C’est curieux, je rentre aujourd’hui de Sicile où nous avons circulé en voiture pendant une dizaine de jours. La circulation m’a semblé très rapidement démente : aucun respect des lignes continues et des zebras, des limitations de vitesses, des stop, quasiment jamais d’utilisation des clignotants, vitesses ahurissantes dans les très nombreux tunnels des autoroutes, dépassements sans aucun respect du code, en ville désordre total au milieu des nombreux scoot et motos…j’en oublie certainement… Et pourtant quasiment jamais de coup de klaxon virulents, de gestes agressifs envers un conducteur qui vient de faire ce que nous considérons comme une énorme faute de conduite vis-à-vis du code.

Le premier jour j’avais envie d’injurier le conducteur que je voyais faire une grossière erreur et puis je me suis vite rendu compte que cela n’aurait eu aucun sens. Il semble que chacun roule en parfait égoïste et que l’erreur de l’un n’en est pas une, car lui-même la fera à son tour si nécessaire… La question n’est pas est-ce que j’ai le droit mais puis-je le faire sans risque ? En France il y a sur la route beaucoup trop le désire d’être des donneurs de leçons de conduites, je m’en suis notamment beaucoup rendu compte lorsque j’utilisais la voiture de ma fille munie du disque A…
Que l’on soit en voiture ou en moto, réagir par des gestes, des attitudes brutales ou injurieuses ne fait qu’augmenter sa propre agressivité et celles des autres. J’aime bien l’expression « rouler en motard apaisé », c’est ce que j’essaie de faire…

17-05-2019 19:08 
 

Connectez-vous pour réagirOu inscrivez-vous